compte rendu du rassemblement NSBM autours de l’idéologie-en-musique NSBM “Call of Terror”

“Call of terror fest 28/01/17: Baise Ma Hache, Dark Fury, Goatmoon, Peste Noire/ ou une immersion dans la haine ordinaire

” Dimanche Matin, le réveil est amer. Je suis allé au concert de Peste Noire et j’ai une sensation de malaise. Comme si les choses révoltantes que j’y avais vues étaient désormais passées et communément acceptables. J’en parle le jour même avec un pote qui y était aussi et je crois qu’on a eu tous les deux eu besoin de témoigner de notre expérience au sein du microcosme socio-facho-politique auquel nous avons été confrontés le temps d’une soirée. Sous cette sorte de chronique -Cahier de bord- je vais simplement décrire une ambiance “conviviale” dont les acteurs sont réunis par des idéaux d’un autre age.

Alors Peste Noire et consorts: simple farce régionaliste qui sent le Rustique, la Suze, le PMU et la baguette de chez Ginette telle l’image que je m’en étais faite? Ou le porte étendard des formes d’extrémismes les plus obscurs?

J’arrive avec trois potes et le parking est déjà plein. Les moteurs vrombissent comme avant les courses souterraines dans Tokyo Drift, à la différence que les enceintes crachent du Rac et j’entends du Ad Hominem.

Des agents de la maréchaussée font une ronde alentour avec un rythme et une boucle aussi précis que l’IA dans Metal Gear Solid, ce qui rend la consommation de substances illicites autour de moi facile à anticiper. A première vue, le public est plutôt jeune et pas spécialement looké identitaire. Je croise pas mal de connaissances lyonnaises, ce qui me déculpabilise un peu de remplir les rangs de cette soirée sulfureuse. Les 8,6 bon marché et les bouteilles de vin circulent allègrement dans la file d’attente, j’apprends qu’il y a des autrichiens, des allemands. Un gars rigole avec son pote derrière moi, la “blague” en question parle du fait que l’excitation du public devait être comme celle des files d’attentes lors de la distribution des cartes de rationnement dans la France Occupée…je n’ai pas compris la blague, mais le ton est donné. Une fois à l’intérieur, petite florilège des “gueules cassées” croisées: pas mal de crânes rasés bodybuildés et bien saouls, nourris d’un sein maternel duquel explose des geyser de Monster Energy, déjà pas mal bourrés. Il ne leur manque plus que le marcel JCVD. Ils ont l’air de passer huit heures par jour dans une salle de musculation, ce qui donne moyennement envie d’aller prêcher la bonne parole et proposer un débat pacifique sur les inégalités, le mariage pour tous, et plus largement la répartition des richesses en Ouzbekistan. Un mec avec un t shirt “remember Kristal Nacht” (putain sérieux!!).

Quelques attention whores dans leurs dans leurs plus beaux corsets gothopouf mais d’un level de badassitude un peu plus véner que les gentilles gothiques poseuses que tu croises a Nightwish ou Sonata artica qui ont une page de modèle photo avec presque 22 j’aime et que tu tentes de draguer à chaque fois que t’as bu un verre de trop. Ici les filles assument patchs identitaires, blagues racistes, et leur posterieur semble être la principale source d’animation dans ce hall bondé qui ferait exploser le Testomètre de ton Pip-Boy. J’ai l’impression qu’une communauté est réunie et qu’ils ont leurs codes, la plupart arbore ses idéaux avec des patchs ou des tatouages. Le type au bar qui me sert une bière a une croix gammée sur le cou et d’autres signes sur le visage que je ne comprends pas. Apparemment il draine la sympathie de l’équipe du bar, c’est le “papa” de l’équipe de bénévoles et il a un trait d’humour pour chacun. Je me demande comment il vit au quotidien, quand ton appartenance à un groupe est si radicalement affichée et que tu fais tes courses au Leclerc, tes démarches à la mairie ou que tu cherches ton gamin à l’école, bref des trucs chiants et normaux dont seuls les plus obscurs films d’auteurs français arrivent a mettre en image l’ennuyeux quotidien. Mais passons aux groupes

BAISE MA HACHE

Voilà un groupe intrigant: le chanteur semble sortir d’une séance photo de mannequinat avec la coupe impeccablement brossée sur le côté. Le public est présent et nombreux sont les spectateurs avec des t shirt BMH sur eux, pour le moment on est dans du bling bling black metal. Musicalement c’est un black metal assez primaire et redondant, pas trop ma tasse de thé. Cela serait écoutable sans l’effroyable son de crécelle trouvée sur Le Bon Coin qui émane du gosier enroué du chanteur qui avait pourtant bon look… les paroles sont incompréhensibles, apparemment ça parle de temps révolus et de valeurs ancestrales blabla, le tout dans un vieux français approximatif. Tout est mis en place pour satisfaire l’ego du chanteur car on entend que lui, franchement lorsqu’on est un minimum musicien on essaye de faire autre chose que d’aboyer des textes, sans aucun travail de scream ou de placement en rythme par rapport aux instrus… ne serait-ce que par respect pour les musiciens. Le premier gros malaise de la soirée tombe lorsque les gars dans la fosse félicitent les fins de morceau à coups de zieg hail. C’est franchement glaçant. A ma gauche, un gamin qui a l’air d’avoir 18 ans, sac à dos sur le dos et look baggy tshirt a la cool comme la belle époque du néo métal s’y met aussi en gueulant hail hail!… Quel modèle d’éducation t’ont donné tes parents,les adultes autour de toi pour banaliser un geste aussi grave? Influence du groupe, endoctrinement, Cyril Hanouna, Troubles de l’identité? Ou réelle haine? Le public en liesse qui se joint à ce type de salut est très varié: cinquantenaires, jeunes femmes, shemales, adolescents (trouvez l’intrus)…

DARK FURY

Aucun intérêt. Trois playmobil tout en gonflette enchainent un set mollasson et pas très carré. Le chanteur regarde froidement devant lui et c’est très statique. Il y a un côté très martial et je trouve que le bassiste est à côté de la plaque, bref pas grand-chose derrière le look GI. Comme pour baise ma hache, c’est applaudissements et zieg hail a tout va. Je rappelle au passage qu’ils jouent dans la “salle des fêtes” qui devait accueillir la veille un mariage ou un évènement familial…allo la municipalité? Enfin, le son est tellement dégueulasse que j’ai l’impression d’écouter une vieille cassette audio abimée de Sadistik Exekution. J’en ai marre, mettez nous au moins de la bonne musique si déjà on est trempé jusqu’au cou.

Du coup besoin de prendre l’air. J’arrive à l’extérieur et d’instinct je cherche mon tel dans ma poche pour appeler ma copine et lui raconter les trucs de ouf que j’entends et que j’ai quand même hâte de rentrer pour un debrief. J’ai envie de retrouver les choses saines et normales qui m’attendent à Lyon car ici la normalité se définit par l’idéologie dominante, et elle est effraie. C’est vrai les tel sont interdits, ils ont été confisqués à l’entrée ou laissés dans les voitures pour éviter que le public prenne des self…des photos de l’événement. Deux gamins discutent avec un énergumène qui arbore un t shirt “Call Of terror”, lorsque j’arrive il demande aux gamins ce qu’ils foutent la avec leur look de “gauchiste”. Pour l’instant le ton est cordial et ça sent la vanne gratuite, “gauchistes” et “antifa” étant les deux mots qui déclenchent des émeutes ici. Un des gamins a l’air d’avoir seize ans au max et se justifie en disant qu’il adore les groupes et qu’il est venu pour la musique. Je sens l’ambiance se raidir radicalement lorsque ce jeune sort un bonnet aux couleurs de la Jamaïque de sa poche et le met sur la tête. L’énergumène en question lui rappelle qu’ici il « n’est pas en Afrique » (un rapide coup d’œil sur la géoloc de Google Map me confirme cette information) et qu’il a intérêt à dégager vite. L’attitude du mec a changé, il devient nerveux, observe le gamin et commence à persifler en hachant ses mots «t’es un antifa petite merde hein,t’es un antifa putain”…le gamin est surpris par ce changement radical et pose une main sur l’épaule de l’excité en lui disant mais non t’inquiète. Au même moment, notre excité lui hurle de dégager, non sans appuyer sa demande d’un middle kick médiocrement placé (comme dans les films), alcool oblige, sur la hanche du gamin qui n’a rien vu venir. Le jeune pacifiste tente alors une négociation et son ultime tentative de retour au dialogue (Calme toi mec c’est cool) est récompensée par une formidable claque (comme dans la vraie vie). Tout va très vite: d’autres mecs qui ont entendu le mot antifa arrivent prêts à cogner. La sécu arrive et calme les véritables pitbulls que sont devenus les chalands quand leur pote a hurlé. Le mec de la sécu dit aux gamins de dégager: “vous voyez on est tolérants: on vous laisse repartir en vie petites merdes!”. Je suis au milieu de cette action et un mec me prend a parti, fier de lui, t’as vu comme on les encule les antifa hein, t’as vu? Je lui réponds plutôt posément que faut quand même faire un peu gaffe parce que c’est quand même des mineurs et que ça craint quand même. Le mec qui se mouille pas. Heureusement mon pull xxxxx xx xxxxx fait diversion car son attention se détourne sur mon magnifique logo xxx

GOATMOON

S’il y a une chose sur laquelle tout le monde est d’accord (mais surtout moi avec moi-même), c’est que le black métal est le medium musical le plus expéditif pour exprimer des sentiments négatifs, cathartiques (placement de mot de merde appris en bac L, sortez le a une Tinder date avec un gothique ça marche a chaque fois) et de misanthropie extrêmes. GoatMoon donne directement le ton. C’est avec un plaisir coupable que j’assiste à une heure de show glaçant, d’une grande qualité musicale avec un chant qui n’est pas sans rappeler les débuts de Hecate Enthroned ; ou encore le génial Hat sur l’album Pentagram de Gorgoroth, qui est au passage un album majeur du black metal des années 90. Le public est un peu moins agité et les gens du premier rang semblent encaisser toute cette énergie négative comme une parole prophétique. Par moments dans la fosse, chacun est dans ses pensées et je me surprends moi-même à me laisser emporter par ce Blizzard musical. C’est pour moi le meilleur groupe de la soirée musicalement parlant.

PESTE NOIRE

Je crois que le concert commence vers 3 heures du matin, pas mal de fans du début de soirée ; alors rendus gaillards par l’hydromel ; sont à présent endormis comme des bébés aux abords de la salle, leur petit sachet de merchandising servant d’oreiller de fortune. Mon premier intérêt est d’observer le batteur qui est de l’excellent one man band SÜHNOPFER, un black metal aux élans épiques de Sacramentum et je crois non politisé, dont l’album « offertoire » fut une des grandes sorties de 2015 (Apres « waiting for love » de Avicii bien sûr). Famine sait tenir son public et ce dernier passe le set entier à réclamer le morceau “dans ma nuit” qui n’arrivera jamais. Les mecs, la récréation commence, profitez déjà de ce qu’il y a! Famine véhicule une image plutôt orientée Frontiste harassé, une France des racines et du terroir, avec une qualité évidente dans l’écriture (pas dans le sens évidemment). L’audace de un ou deux passages en débit rap, ainsi qu’un Dab placé vers la fin du set et qui rend COTOREP d’admiration mon pote coreux font de Famine un personnage assez atypique. Sans vraiment se mouiller, il accepte pourtant que sa musique draine le festival d’aboiements nationalistes dans la fosse. Je suis mal à l’aise, échange de regards avec les potes qui sont eux aussi navrés d’être la. La bonne humeur et les ballons rose de l’Obscene Extreme nous manquent… Vers le milieu du concert, Famine entonne un « antifa enculés » qui trouve écho dans tout le public.

Au final, cette date a réuni des metalleux relativement neutres, sous le discours de “je viens pour la musique”, et des individus bien plus engagés qui voyaient là une rare occasion de se réunir. Est-ce qu’en observateur j’ai contribué à la banalisation de ce type regroupement? Comment interpréter ces types d’extrémisme, en rupture totale avec une notion de bon sens?Manges tu quand même des Kebab quand tu es facho? quels outils pour stopper les idéaux NSBM dans un style musical pourtant riche et fédérateur? Peut on tenir le discours que la musique et les idées sont dissociables? Je voulais faire ce papier, peut-être pour me racheter une conscience (parce que je sais que mon Karma est foutu pour dix ans !) et parce que je pense que c’est tout le monde du metal qui doit s’interroger sur ses branches les plus extrêmes. La musique quelle qu’elle soit est basée sur le partage, la communication, et l’acception de l’autre (oh purée je me calme je m’altermondialise la).”

publié sur facebook par une personne désirant rester anonyme par sécurité (a reçu des menaces)

autre témoignage

Chronique live Call Of Terror

Chronique live Call Of Terror
(http://www.facebook.com/VxDxM/posts/1858754341076424)

“Ce week end, je suis allé a la soirée Call of Terror. Pas que je sois adepte du NSBM, au contraire, l’idéologie me fait gerber… mais plutôt que je reste un grand curieux notamment pour tout ce qui touche la musique et plus particulièrement le métal; qu’on m’avait vanté la qualité de certains groupes sur le plan musical uniquement et aussi, l’engouement pour ce milieu en ces périodes anxiogène m’intrigue beaucoup sur le fond… Les groupes se sont ils améliorés ou le public s’est il radicalisé?

Armé de tout mon second degré en stock et de ma critique musicale la plus impartiale, c’est partie pour se une soirée NSBM très attendue dans ce milieu que je connais surtout de réputation mais très peu en vrai; avec l’idée que je peux, l’espace d’une soirée, prendre suffisamment de recul et repousser ma tolérance, jusqu’à tolérer l’intolérance. Ca peut paraître super con et maso je l’accorde, mais être une expérience sociologique inintéressante et enrichissante.

Avant d’aller plus loin, j’insiste sur 2 points.

Toi le FAF, merci de pas me soûler pour y être allé sans coller a ton idéologie et de pondre ce texte ensuite; mais de le prendre pour ce qu’il est: un constat sur cette scène et une critique musicale.

Toi l’ANTIFA, merci de pas me soûler pour y être allé sans coller a ton idéologie et de pondre ce texte ensuite; mais de le prendre pour ce qu’il est: un constat sur cette scène et une critique musicale.

————————-

Concert privé, avec info gardées secrètes jusqu’a l’après midi même de l’event. Une petite excitation, l’impression d’attendre l’infoline 3672## pour aller en teuf dans les années 2000 et d’éviter les flics, sauf que la, ce sont les antifa qu’on tente d’esquiver j’imagine. Nous avons le lieu, l’heure et les infos quelques heures avant l’ouverture des portes.
« 18h30 à la salle des fête communale Jean Bouchard à St Genix sur Guiers, vers la tour du pin dans le 73.


Pas d’appareil photo, pas de portable également pour éviter les photos / vidéos bien sur, et…. pas de couteau ».. wtf, ça sent la soirée zen…
On arrive a 20h30, les portes ouvrirons quelques minutes plus tard. Il y a une énorme file d’attente devant la salle des fêtes du bled, tous sirotant des bières par -5 °. Le publique encaisse calmement les 2 heures de retards.
On rejoint des potes plutôt branchés DSBM déjà dans la file … On carotte une bonne 150aine de personnes et bonne demi heure d’attente, désolé les gars.
L’ambiance a l’air plutôt tranquille bien que l’on croise pas mal de regard un peu parano et qu’une certaine tension plane vue l’affiche plus que controversée.. Je fais pas trop gaffe aux patch et logo de hoody mais tout le monde est sur son 31.

Entrée dans la salle. Assez bien organisée au premier abord, il y tout un staff avec des brassards et service de sécu avec détecteurs de métaux… mais ils font uniquement des palpations à l’arrache… et un scan électronique de ticket.. mais il ne marche pas et le mec vérifie a l’œil si c’est bien une vrai impression de ticket et si il y a bien un nom dessus car ils demandent aucune pièce d’identité pour valider ça. Tout ça parait un peu en carton du coup. Ils vendent des tickets boisson à l’entrée, je demande s’ils en vendent uniquement ici, on le répond « oui, mais tu n’es pas obligé de les prendre maintenant, t’as le droit de revenir pour en racheter» réponse bizarre, ça me parait évident que ce ne sont pas des tickets de rationnement….. ils vendent de la bouffe aussi (hot dog à saucisse de francfort uniquement).

Soif, faim… on va prendre ce qu’il y a pour tenir, j’ai rien prévu de ce coté comme un gros con.
Je commande 1 bière, un coca et un hot dog. Le mec me demande la sauce, puis me redemande ce que j’ai dis pour les boissons…Il me ramène le hot dog en me redemandant ce que je prend avec la bière car il a oublié, encore. Il a une croix gamme tatouée dans le coup et une insigne SS de l’autre coté il me semble. A l’évidence il a un petit souci de mémoire vive et aime bien la muscu. Ce gros cliché m’amuse légèrement. Les concerts vont attaqué, il est plus de 22h30.

BAISE MA HACHE … ou la grosse blague qui BAISE TON CASH

Le premier concert va commencer. Les savoisiens séparatistes (a en croire leur visu arborant la croix de savoie, étant savoyard a moitié, je connais les savoisien et leurs discours pour en avoir eu dans la famille) d’Annemasse de Baise Ma Hache (BMH) ouvrent le bal.

crane & os, blason des jeunesses hitlériennes fleur edelweiss symbole des identitaires


On voit leur logo de partout,
[NDLR :  un logo qui utilise les symboles des jeunesses hitlériennes (la hache et l’os)] 1 mec sur 3 a un T shirt, un sweat ou un patch dans le dos a l’effigie du groupe, on se dit que ça doit valoir le coup vu la variété de merch et la quantité achetée par les fans, leur graphismes est assez bien foutus faut dire et les slogans très explicite d’appel a la violence de type « une lame pour les infâmes » ou des illustration old school de guerrier type “croisé” plantant un couteau dans l’oeil d’un mec enturbanné, ça me rappel la propagande de DAESH a l’envers.. ça attise ma curiosité niveau musical.
Un show catastrophique. Les gratts sous mixées sont pas carré du tout, surtout coté jardin et la batterie plus qu’approximative. Pas de basse. L’ingé son oubli de compresser la caisse claire et on sent bien que de toute façon, la source est déjà très très moyennement exploitable, les toms sont ultra surmixés et la voix a la bourre de 1/4 de temps à 2 temps au long des riffs.
j’essaye de pas prêter trop attention aux discourt qu’il tiens, difficile vu qu’il répète ses quelques phrases en boucles. ça martèle le crane avec des rimes en français digne d’un enfant de 12 ans. La musique est vraiment ultra simple et pas vraiment intéressante… du sous noir désir immature en mode mineur mal joué avec la voix d’un mec bourré en fin de soirée, blindée de delay. Un quatuor qui a du mal a se synchroniser, a l’évidence, se sont des zicos en carton ou ils n’ont jamais répété. Mais apparemment ya des fan de ça.
Fin de leur concert avec très peu d’applaudissements entre les morceaux, mais beaucoup de main droites tendues pendant. Ils veulent rejouer une musique, j’entend quand même dans le fond des mec gueuler et casser un silence malaise de concert raté « NON » « ARRETE CA MAINTENANT!!! » ça me fait marrer, je suis complètement d’accord. Il méritent bien une interdiction de scène… pour leur musique totalement nulle a chier . Mais ils rejouent … une de leur zic déjà interprétée 15 min auparavant, ils passent une minute à se mettre d’accord sur le titre, ce qui montre l’étendu de leur répertoire et le professionnalisme du groupe.
Je les rebaptise naturellement « Baise Mon Cash » (BMC, le BHV du NSBM), tant ce groupe a passé à beaucoup plus de temps a imprimer des T shirt et patch, bonnet hoodies, drapeau etc.. qu’a faire de la musique. Quelle arnaque ce groupe, si on peut appeler ça un groupe. Totalement a nulle chier. C’est clairement la propagande haineuse et l’appel à la violence qui font leur 6000 like sur facebook et leur visibilité, artistiquement, c’est le désert du Sahara. Ça promets pour la soirée ou je pensais m’intéresser principalement à la musique ..

DARK FURY… soporifique et perdu 4% de mon audition.

La suite, Dark Fury.
Ca a l’air de sonner un peu plus carré (pas dur), bien que lent et ultra simple… soporifique… et le mix pitoyable en façade les aide vraiment pas. Le micro tom medium est HS et défonce les enceintes (et les oreilles des spectateurs) à chaque roulement, yen a souvent donc assez inaudible. Les ingés sons n’ont pas l’air de tiquer et d’essayer de relever la barre, je les regarde, ils se faisaient des selfies :/. Très peu de kick et de grat encore.. Concert de basse / cymbale / tom qui grésille et voix en somme, je manque de m’endormir même si c’est un peu mieux que Baise Mon Cash et ces coups de tom me font sursauter toute les 40 sc en me détruisant un peu plus l’oreille interne.
Le publique décomplexé continu a zieguer en cœur de plus en plus sans etre dérangé par une qualité de son à chier. ça y est , j’ai épuisé 300% de mon second degré et 3000 % de ma critique musicale. Je commence à me demander ce que je fous la, restons pro… même si ça va être chaud pour la suite, on prend sur soit et on essaye d’apprécier ce qui peut l’être… s’il y a, et c’est carrément mal barré. Pour l’instant on est pas dans l’art mais dans le rassemblement fasciste.

j’en profite pour m’intéresser un peu à ces personnes qui passent des minutes entière la main droite en l’air en mode « je saigne du nez ». Mais qui peuvent ils bien être tout ces gens… est ce qu’ils savent que le mec qui a inventé ce geste a décimé l’Europe ya quelques décennies en massacrant des peuples et qu’encore aujourd’hui on paye tous très chère les pots cassés et que les répercutions on une échelle mondiale même 70 ans apres..? Je constate que ce sont des gens plutôt lambda, allant de la gamine de 16 ans au métaleux moyen.
Bien sur, ya des passionné du levage de fonte et des coupe de cheveux très dégagée ça et la qui se la donne en gonflant leur gros biceps bien serrés dans des T shirt ultra moulant.. mais c’est pas du tout la majorité loin de la, yen a une 20aine a tout péter qui impose leur style devant les quelques gothomeuf qui jubilent… le reste du public, du beauf bourré avec des patch Motorhead et du fébrile avec un T shirt cradle…. public métal lambda en somme.

GOATMOON, un bon groupe très pro qui assume ses convictions politiques…. sur youtube.

3eme groupes, les finlandais de Goatmoon
J’avais un peu vu leur vidéo sur le net avant de venir… c’est clairement affiché adorateur du 3eme reich et je m’attend à pire sur scène. Pourtant, a ma grande surprise peu voir pas de référence à quelconque mouvement du genre. Après, je ne comprend pas le finnois… la voix du chanteur est ultra ridicule au début du show.. et puis au bout d’un moment, ça passe, je sais pas si ça vient de l’ingé son, de ses cordes vocales plus chaude ou d’une adaptation de mon oreille. La musique et le show sont très pro. Ils sont grimés, il y a un flûtiste, un guitariste acoustique, 2 guitares, basse, batterie et chant, enfin un vrai groupe qui ne fait pas soit de la musique de merde, soit des salut nazi toutes les 8 minutes pour rassembler un peu de public. Du coup j’apprécie plutôt le coter dansant et cette première prestation qui en vaut la peine musicalement. Plaisir de voir 6 personnes jouer raccord après des trio / quatuor qui n’arrivent pas a plaquer 2 croches à l’unisson. Une sorte de Gorgoroth des début, très efficace, ça commence a bouger dans le pit.
Le public ziegue en cœur tout du long et de plus en plus nombreux, le chanteur n’a pas l’air de relever ça, je l’ai d’ailleurs pas vu faire ce geste, levant le poing plutôt que la main tendue, sauf a un moment ou sa main s’est ouverte et il a fait une mimique « oups » comme si c’était pas assumé ou alors qu’il se sentait surveillé, contrairement au autres groupes français déjà passés. Je me laisse imaginer que vue leur professionnalisme, ils savent que faire ça en public, dans un pays qui n’est pas le leur, c’est jouer avec l’épée de Damokles de l’interdiction de scène… Ce groupe m’a un peu remis sur pieds, heureusement, ils sont arrivés à point nommé j’en étais presque à me mettre au DSBM tellement la soirée est déprimante de mon point de vue… l’impression que personne n’a relevé que les 2 groupes d’avant avaient très mal jouées, étaient très mal sonorisée et très pauvre musicalement… c’est assez pathétique.

Mon pote me raconte qu’il vient d’être témoin d’une agression dehors, très vite maîtrisée.
Un mec se serait pris des droites parce qu’il avait un bonnet style rasta. Ce qui est un peu logique pour le bonnet vu la température glaciale, pour le reste, peut etre du second degrés qui passe apparemment pas du tout. La sécu calme les énervés et éloigne le pauvre mec en sang en lui disant un truc du genre « la, on t’a aidé mais la prochaine fois on sera pas la pour te sauver la vie. Tu peux pas venir ici avec un symbole de l’Afrique!! » (le Jamaïque est donc en Afrique).
En passant, je précise que le publique était exclusivement blanc.. Évidement.

PESTE NOIRE envoûtant les foules affamées de bonne musique…. et d’incitation à la haine.

Dernier groupe, les controversés Peste Noire, ou Kommando Peste Noire alias KPN, dont la musique m’a été vanté nombre de fois malgré l’idéologie et le passé néo nazi des membres, il me semble, aux vues de certaines photos qu’on trouve en 3 clic sur le net. [NDLR : ce n’est pas du passé, KPN incarne la mouvance néonazie actuelle] Le chanteur fondateur du projet alias Famine arrive en survêt’ sur scène. Décalage complet. Je connais très peu ce mec, juste vu une interview ou il se disait Racialiste et non Raciste (le concept de dire par exemple, « j’ai rien contre les noirs, mais qu’ils restent chez eux, qu’ils partent de chez nous »).
Ca attaque, c’est propre et carré, ça blast, la voix est mega haineuse, sont timbre est bien particulier et très cohérent avec la musique. Ce mec a une voix, un niveau musical et un Charisme bien trempé, apparemment il compose tout. C’est indéniablement un bon zicos et un bon frontman, et ça fonctionne très bien sur le public qui l’idolâtre. Entre chaque musique, il à un mot identitaire ou haineux. Un show très bien préparé. A part quelques soucis techniques plutôt causé par les ingés son, rien a redire la dessus. Il invite le chanteur de Baise Mon Cash a gâcher un de ses morceau… pourquoi pas, bizness is bizness après tout..
On assiste a un élan générale lancé par Famine « ANTIFA !! FILS DE PUTE !! » un de ses slogan imprimé sur leur T Shirt je crois… repris en cœur par le public conquis. Famine doit même les arrêter pour pas qu’ils hurlent ça en boucle à l’infini, il a l’air de perdre un peu le contrôle des mecs qu’il engraine.

[vidéo des NSBM sympathisants néonazis qui reprennent en chœur “antifa = fils de pute” ]

Le public est vraiment a donf , festival de zieg heil lancé soit par famine, soit par le public naturellement t. Ils sont bien au moins 200 / 300 à le faire en même temps. … Fin du concert, 4h30 du mat.

On se barre rapidement, ya de la route et surtout, on est complément assommé par la soirée qu’on vient de vivre.

FIN

2 points positifs pour ma part sur cette soirée :
Le premier est que j’ai trouvé certains groupes très au point niveau musical et que j’ai apprécié ceci ce qui m’a permis de pas trop me focaliser sur le discourt, mais c’était pas évident ;.

Le deuxième est que ça m’a grandement ouvert les yeux sur l’état de la scène Black métal ; je dit bien black métal sans faire de sous genre justement car le NSBM est grandissant, très grandissant, et qu’aucun adepte de black métal ne peut ignorer ou ne pas connaitre quelqu’un dans le NSBM tant ça devient répandue, et que donc, cette idéologie est tolérée, accepté et fait pleinement parti du décors et en passe de devenir une scène phare du genre…. a moins d’avoir passé les 10 dernières années dans une cave…. Et surtout sans internet.
Des chiffres, un constat
500 personnes environs, venue des 4 coins de France et pays voisins, c’était la fréquentation de ce concert, et le nombre de prévente.
10 ans, c’est a peut prés ce qu’il a fallu pour que les thèmes autour de satan et de la haine du christianisme passent le relais aux thèmes de l’invasion arabe et de la haine de l’islam, des étranger en général, mais surtout des différence ethniques.
2017, c’est notre années, et apparemment faire un salut nazi à 500 est acceptable et autorisé dans une salle des fêtes en France, même si c’était indiqué « soirée privée ».

Énormes inquiétudes :

Les nazi envahissent le black métal purement et simplement et tout le monde suis ou minimisé.
Le mouvement NSBM en plein essor et à la mode est radicalement décomplexé et sans retenue, et ça va pas en s’arrangeant. Avec l’apologie du nazisme, de la violence et de l’intolérance la plus primaire pour certains et beaucoup d’effet de groupe. C’est pas la première fois que j’assiste a des manifestation de la promotion du nazisme malgré moi, mais la c’était impressionnant par la densité et sa décomplexions.
Ca me renvoi aux polémiques sur les débats d’interdiction du Festival Ragnarock qui à lieux depuis 2 ans dans l’ain ( ou on peut constater aussi bon nombre de salut hitlérien, de logo faf et neo nazi sur le public ou bien caché dans les shop) .
Même si ce fest est «plus ouvert » et se dit apolitique pour pouvoir exister, il rassemble finalement aussi ce publique et participe à la banalisation et l’émancipation de cette idéologie.
Cela stigmatise aussi ceux qui aiment simplement le reste de la scène BM / PAGAN, et ils sont nombreux, ou plus largement le métal dans l’inconscient collectif ; et qui sont exposés en première ligne à la propagation des idées racistes.
Quoi qu’il en soit mon second degrés a été lapidé x 8000, ma critique musicale en a pris quand même sacrément pour son grade, même si 2 groupes sur 4 on fait leur boulot de ce coter ; et mes craintes et sur l’avenir de cette scène sont décuplées.

(les fautes d’orthographe ont été conservées)
http://www.facebook.com/VxDxM/posts/1858754341076424

autre compte rendu du rassemblement NSBM

Rencontre avec Peste Noire et BMH au sein du local du GUD Lyon le 29 janvier 2017

Après la production par Front des Patriotes, c’est au tour du GUD d’annoncer une “rencontre” avec le chef-de-bande de Peste Noire, au sein du “Pavillon Noir” (ne pas confondre avec le collectif NSBM occulte parisien homonyme, Pavillon Noir Asso – PNA – PN asso) local du GUD à Lyon, le 29 janvier 2016.
Cette “rencontre” est prévue le lendemain du rassemblement NSBM “secret” et clandestin “Call of Terror” avec Goatmoon, Dark Fury, Baise ma Hache, autours de l’idéologie-en-musique de Peste Noire, organisé par Blood and Honor Hexagone en Rhône-Alpes prévu la veille, le 28 janvier 2016.

screenshot-06122016-124613
Peste noire en “rencontre” au sein du “Pavillon Noir”, local du GUD à Lyon le 29 janvier 2017

antipestenoire.noblogs.org

antipestenoire1

Peste Noire, de France, qui diffuse son idéologie-en-musique depuis 2001, aux marges et en avant-garde de la mouvance NSBM (national socialist black metal), est inédit en concert depuis une dizaine d'années, mais prévoit une petite série de concerts de octobre 2016 à mai 2017, en France et en Europe, Peste Noire est programmé en groupe vedette et inédit, parfois parmi des groupes célèbres de la musique metal, mais aussi avec des figures NSBM, au sein de festival généralistes metal, black metal ou de rassemblements simplement NSBM, alors que le le groupe Peste Noire est inexpérimenté à la scène et effectivement boycotté n'a donné que quelques concerts (moins de 10 en France, 7 au Canada, il y 10 ans) en grande partie aussi en raison de l'instabilité du line-up . La formation live actuelle intègre plusieurs membres de groupes de RAC/Oï! boneheads militants ultranationalistes-radicaux, et plusieurs membres de groupes NSBM. Il y a beaucoup à dire sur les liens multiples entre l'idéologie-en-musique de Peste-Noire et l'idéologie antisémite néo-nazie, mais on aurait tort de les considérer comme de simples admirateurs d'Hitler.
planning prévisionnel des rassemblements NSBM avec Peste Noire : (ici)
Logo

Nom du groupe

imagerie & artworks (ici)
Paroles : 2001-2002 / 2006-2011 / 2013-2015

marchandises et diffusion (ici)
De gauche à droite : « Famine » le leader (on reconnait, en fond, des stickers de Casapound et Méridien Zéro), Marc Duparc (de Lemovice) à la basse, Florian Denis (de Wolfangel) à la batterie, « Thorwald » (de BMH) au chant, « Snorr le Porc » à la guitare et Audrey Sylvain, chanteuse occasionnelle.
membres KPN : 
Famine 

Marc Duparc, qu’on retrouve à la fois dans Lemovice et Peste Noire.

Batteur

chanteur live / BMH
enquête 2015 « Baise ma Hache / BMH » par le collectif antifasciste stéphanois :
https://www.fichier-pdf.fr/2015/05/30/concert-de-black-metal-neo-1/concert-de-black-metal-neo-1.pdf

chanteuse occasionnelle
wolfangel // alerte antifa rassemblement RAC à toulouse avec Wolfangel :
https://antiractolosa.noblogs.org/files/2016/04/2016.04.05-Pas-de-concert-pour-les-nazis-9-avril-2016-Tolosa.pdf

 & lemovice : skinhead  RAC, front des patriotes (fdp)

GOATMOON NSBM de Finlande inédit en France prévu pour le rassemblement NSBM le 28 janvier avec PESTE NOIRE en Rhones Alpes

Goatmoon, prévu en Rhones-Alpes le 28 janvier, actif depuis 2002, et son principal membre surnommé “Black Goat Gravedesecrator” qui porte l’aigle nazi en tshirt, est l’un des leaders de la mouvance NSBM de Finlande, des chapitres entiers sont consacrés à GoatMoon et à ses liens multiples avec l’idéologie néo-nazie dans le livre “as wolves among the sheep

Nouveau T-shirt Goatmoon officiel mis en marché le 9 décembre 2016

nouveau t-shirt goatmoon mis en marché le 9 décembre 2016, avec une centaines de swastikas, crane otenkampf, croix celtique, …

gm-hg gm-jud gm-swas-2 gm-swas

goatmoon @ hot shower 2016

Goatmoon a des des paroles violentes.
L‘album Finish Steel Storm, par exemple, la chanson “Der Sieg des Ziegenmondes” dans lequel il chante:
«La croix gammée re-émerge sur ma terre natale, le temps de la purification est à venir.” Du même album, la chanson Finish Steel Storm, où il dit explicitement:

“Nous venons comme une tempête,
écouter de la musique douce,
les cris de douleur de la bouche brûlante des torturés dans la saleté.
l’étoile de David détruite  ne voit plus la lumière du monde.
Taux temps atteint sa fin,
Le Troisième Reich se lèvera de nouveau.
Le temps de la sympathie pour niggers est derrière nous.”

 

T-Shit Goatmoon “on ne veut pas de juifs ici” en allemand

 

disque intitulé “appetite for holocaust”
disque en collaboration avec “xenophobic ejaculation” incluant le titre “arbeit macht frei”
trois petites croix gammées ornent la guitare


traduit du tchèque 
article source :

Neonacisté oslaví Hitlerovy narozeniny v Žatci

enquête 2012 publiée le site antifa.cz

http://www.antifa.cz/content/neonaciste-oslavi-hitlerovy-narozeniny-v-zatci

ALERTE ANTI NSBM : rassemblement NSBM en France : Peste Noire + Dark Fury (pologne) + GoatMoon (finlande) + Baise ma Hache, en Rhones Alpes le 28 janvier 2017

Peste Noire annonce sur facebook
un second rassemblement NSBM clandestin en France,
après le Limousin le 28 octobre 2016,
c’est la Région RHONES-ALPES qui va accueillir
l’élite de l’idéologie-en-musique NSBM,
le 28 janvier 2017 (NSBM infoline : Callofterrorfest@gmail.com)

les places sont disponibles à la vente auprès de weezevent :
01 80 77 75 75 (de 9h à 19h)

DARK FURY NSBM de Pologne
GOATMOON NSBM de Finlande
BAISE MA HACHE NSBM de Savoie en France
KOMMANDO PESTE NOIRE NSBM de France

le lendemain, 29 janvier, le GUD Lyon propose une “rencontre” avec Peste Noire

screenshot-06122016-124613

Dark Fury sont l'un des leaders de la mouvance NSBM de Pologne, des chapitres entiers sont consacrés à Dark Fury et à ses liens multiples avec l'idéologie néo-nazie, dans le livre "as wolves among the sheep".
 Les membres du groupe font un groupe de RAC traditionnel appelé WHITE DEWILS). Infos sur le groupe peuvent être consultés sur le site Web de la mouvance NSBM PAGAN FRONT. Le groupe existe depuis 1997 et a réussi à enregistrer sept albums. Un de ses albums porte le nom de la «solution finale». Leur album split avec le groupe Thors Hammer ( NSBM polonais réputé lui-aussi), orné d'une croix gammée et de croix celtique (également croix et runes de guerre allemande).
 De leur album W.A.R. la chanson du même nom, où vous entendez:

"Le bruit des corps déchiquetés d'ennemis
 Dans la guerre de la race et de sang!
 Sous la bannière du Soleil
 Dans l'ombre des ailes d'aigles
 Swastika notre enseigne
 Une chanson sur nos lèvres
 Tuer les maudits, tuer pour le sang
 ou Que ce soit, la guerre pour la blancheur la mort ne cesse pas !"
Goatmoon actif depuis 2002, et son principal membre surnommé "Black Goat Gravedesecrator" qui porte l'aigle nazi en tshirt, est l'un des leaders de la mouvance NSBM de Finlande, des chapitres entiers sont consacrés à GoatMoon et à ses liens multiples avec l'idéologie néo-nazie dans le livre "as wolves among the sheep"

gm-hg gm-jud gm-swas-2 gm-swas

Goatmoon a des des paroles violentes.
 L'album Finish Steel Storm, par exemple, la chanson "Der Sieg des Ziegenmondes" dans lequel il chante:
 «La croix gammée re-émerge sur ma terre natale, le temps de la purification est à venir." Du même album, la chanson Finish Steel Storm, où il dit explicitement:

"Nous venons comme une tempête,
 écouter de la musique douce,
 les cris de douleur de la bouche brûlante des torturés dans la saleté.
 l'étoile de David détruite  ne voit plus la lumière du monde.
 Taux temps atteint sa fin,
 Le Troisième Reich se lèvera de nouveau.
 Le temps de la sympathie pour niggers est derrière nous."
BAISE MA HACHE a déjà été interdit en France et a participé à un rassemblement NSBM avec Dark Fury en Italie. Le chanteur de BMH est aussi vocaliste dans KPN.

concert-de-black-metal-neo-4 concert-de-black-metal-neo-3 concert-de-black-metal-neo-2 concert-de-black-metal-neo-1

photos du rassemblement NSBM avec Dark Fury et Baise ma Hache en Italie en septembre 2016 :
 https://www.facebook.com/ninaramirezart/photos/?tab=album&album_id=1301939766483424&__mref=message_bubble


  • l’expérience et la stratégie des promoteurs est un “jeu de piste” avec point de convergence et un message courriel samedi 28 vers 16h00 indiquera la destination finale.
  • Le site d’annonce événementiel “wherevent” indique “Pétichet, Saint-Théoffrey” en Isere, à 100 km au sud-est de lyon
  • Des chambres d’hotels sont réservées ar des sympathisants NSBM vers Aix-les-Bains, à 100Km à l’est de Lyon.
  • Un commentaire indique la direction de la commune de “Tassin la Demie Lune” en banlieue ouest de Lyon, cette commune a une salle de spectacle / MJC, mais ce n’est peut être pas la destination finale.

Voici le genre de littérature-propagande mis en marché pour le rassemblement sous la forme d’un fanzine exposant des symboliques nazies

voici comment les membres de KPN mettent en scène leur promotion et leur violence sur facebook en se préparant avec des armes / accessoires de scène 24h avant le rassemblement :
– ceinture chaine métallique “triplex” typique holligan & skinhead
– batte de baseball en bois

dossier d'information antifascite 2012 sur goatmoon & dark fury sur le site tchèque antifa.cz

traduit du tchèque 
article source :

Neonacisté oslaví Hitlerovy narozeniny v Žatci

http://www.antifa.cz/content/neonaciste-oslavi-hitlerovy-narozeniny-v-zatcikpn-au-feu

Les médias spécialisés musique metal et black metal restent totalement silencieux et ne proposent aucune parole critique, par complaisance, par rejet-déni et boycott, pourtant cet événement est très connu.
Loin de leur faire publicité, nous pensons ici que la passivité fait le jeu des extrémistes de droite, que le silence est complice et que le boycott individuel est inefficace. Le savoir est une arme, l’union fait la force, nous croyons au partage des connaissances, plutôt que le repli sur soit et l’isolement.
En attendant que les metalleux ne fassent eux-même le ménage dans leur propre scène gangrenée par une poignée de sympathisant néonazis, les médias généralistes et militants se saisissent du sujet, avec plus ou moins de précision :

http://www.rue89lyon.fr/2017/01/27/region-lyonnaise-concert-de-black-metal-neonazi/

http://lahorde.samizdat.net/2017/01/27/28-29-janvier-double-alerte-anti-national-socialist-black-metal-nsbm-call-of-terror-28-janvier-en-rhone-alpes-et-rencontre-nsbm-le-29-janvier-chez-le-gud-a-lyon/

28 & 29 janvier Double alerte anti- National Socialist Black Metal (NSBM) : « Call of Terror » 28 janvier en Rhones Alpes + rencontre NSBM le 29 janvier chez le GUD à Lyon

http://www.streetpress.com/sujet/1485460861-centaines-de-neonazis-rhone-alpes

http://tendanceclaire.org/breve.php?id=22379

KPN PLANNING

EN 2016 PESTE NOIRE DECLARE NE PAS ETRE NAZI DU IIIe REICH ALLEMAND ! 
LE PROBLÈME EST QUE LA LECTURE VOLONTAIREMENT BINAIRE  "NAZI / PAS NAZI" DE LA POSTURE DE PESTE NOIRE OCCULTE LES FAITS PAR MANQUE DE NUANCE ET DE PRECISION

PESTE NOIRE ONT DES LIENS MULTIPLES AVEC L’IDÉOLOGIE NÉO-NAZIE, 
MAIS ON AURAIT TORT DE DE LES CONSIDÉRER COMME DE SIMPLES ADMIRATEURS D'HITLER

Peste Noire, de France, diffuse son idéologie-en-musique depuis 2001, aux marges et en avant-garde de la mouvance NSBM (national socialist black metal), inédit en concert depuis une dizaine d'années, prévoit une petite série de concerts de octobre 2016 à mai 2017, en France et en Europe, programmé en groupe vedette et inédit, parfois parmi des groupes célèbres de la musique metal, mais aussi avec des figures NSBM, au sein de festival généralistes metal, black metal ou de rassemblements simplement NSBM, alors que le le groupe inexpérimenté à la scène et effectivement boycotté n'a donné que quelques concerts (moins de 10 en france, 7 au canada, il y 10 ans) en grande partie aussi en raison de l'instabilité du line-up . La formation live actuelle intègre plusieurs membres de groupes de RAC/Oï! boneheads militants ultranationalistes-radicaux, et plusieurs membres de groupes NSBM. Il y a beaucoup à dire sur les liens multiples entre l'idéologie-en-musique de Peste-Noire et l'idéologie antisémite néo-nazie, mais on aurait tort de les considérer comme de simples admirateurs d'Hitler.
planning prévisionnel des rassemblements NSBM avec peste noire : (ici)
Logo 
Nom du groupe 
imagerie & artworks (ici)
Paroles : 2001-2002 / 2006-2011 / 2013-2015
marchandises et diffusion (ici)

membres KPN : 
Famine 
Batteur
chanteur live / BMH
chanteuse
wolfangel 
 & lemovice : skinhead  RAC, front des patriotes (fdp)

PESTE NOIRE ONT DES LIENS MULTIPLES AVEC L'IDEOLOGIE NEO-NAZIE, 
MAIS ON AURAIT TORT DE DE LES CONSIDÉRER COMME DE SIMPLES ADMIRATEURS D'HITLER
alarm-29-18-28

warning-kpn

Planning prévisionnel des concerts de Peste Noire 2016-2017
29 octobre : FRANCE / LIMOUSIN

Peste Noire prévoit un premier rassemblement,
auto-produit discrètement
pour diffuser son idéologie-en-musique
le lieu n'est pas annoncé
l'adresse du rassemblement (capacité 500 places) est gardée confidentielle, 
et sera envoyée aux acheteurs de tickets 
(infoline :retourdelapeste@gmail.com)
à l'image des rassemblements RAC/Oi clandestins
(voir le dossier antifa(pdf) sur les limousins Front des Patriotes + Lemovice) 
et des free-parties (mais là c'est 25 euros !)
le 29 octobre 2016,
rassemblement NSBM inédit, 500 "militants" de toute la France.

Le "premier" rassemblement prévu dans le Limousin.
le prospectus idéologique 
et l'affiche promotionnelle 
sont ornés de 
l'écusson KPN / White Aryan Resistance.
et du logo du groupe NSBM Sacrificia Mortum figurant une croix celtique.

14518565_848445145257720_1415222314_nDevilspit (Fr) est aussi prévu.

FB

PESTE NOIRE ONT DES LIENS MULTIPLES AVEC L’IDÉOLOGIE NÉO-NAZIE, 
MAIS ON AURAIT TORT DE DE LES CONSIDÉRER COMME DE SIMPLES ADMIRATEURS D'HITLER
* 18 NOVEMBRE UN RASSEMBLEMENT NSBM CLANDESTIN 
AVEC PESTE NOIRE LA VEILLE DU SINISTER HOWLING AU SUD DE L'ALLEMAGNE
alarm-18-11
L'organisateur Sinistr Howling, Schork, contacte les fan(atique)s de peste noire qui veulent se faire rembourser pour les informer que le rassemblement nsbm avec peste noire s'effectuera la veille, et que le lieu tenu secret sera annoncé à la dernière minute.

Annulé
19-20 novembre : speyer allemagne

en aout la presse locale allemande dénonce l’accueil de kpn 
et dresse le portrait de Schork, l'organisateur de rassemblements NSBM polémiques 
et cracheur de feu pour Graveland au Ragnard Rock Fest

1061325658-thumbnailen septembre, 
schork, l'organisateur sinister howling 
semble chercher un autre lieu de rassemblement nsbm pour Peste Noire.

14522238_848445148591053_176543633_ooctobre -  "ablaze magazin" annonce publiquement l'annulation de peste-noire (a confirmer ...)MAJ : post intox-troll de Hendrik Möbus (Ablaze) en concurrence car producteur de peste noire pour avril 2017 a l'est de l’Allemagne
la citation est un copié collé d'un vieux message de l'organisateur de Speyer qui a annulé son concert nsbm de Celestia il y a quelques années. Möbus intoxique et estime que peste noire sera annulé au moment ou les tickets de concerts auront été vendus ...

screenshot-04102016-211329

15063980_884312118337689_396937003_o1
Annulé
15 AVRIL 2017 : 
rassemblement NSBM en Allemagne 
avec peste noire prévu le 15 avril 2017, 
en région à l'est de l'Allemagne "Return of the Plague"

Gegen bauerntrampel okkulte nationalsozialismus schwarz metal
18 decembre : Kiev, Ukraine

rassemblement NSBM wotan jungend / militant zone, avec
 kroda,
 nokturnal mortum,
 m8l8th, 

"le 18/12/16, Peste Noire jouera à Kiev au Asgardsrei avec d’autres groupes NSBM. Ce festival a un fond clairement fasciste. Les organisateurs de l’Asgardsrei exigent dans leur manifeste qu’on refasse vivre les notions qui selon eux sont devenues des coquilles vides dans le Black Metal, à savoir la mort, la guerre et le sacrifice de soi. Ces mots doivent avoir un sens « authentique » et « sacré » et doivent être exécutés dans un nouveau Black Metal militant pour faire renaître les « Purs ». Ceci signifie donc que pour l’organisateur il ne faut pas juste chanter à propos de la mort, mais qu’il faut également tuer. Cette Video nous livre quelques impressions à propos de la scène à un tel concert en Ukraine, montrant la prestation du groupe M8L8TH à ce même festival l’an dernier, et au cours duquel le public ne cesse de faire des saluts nazis. Comme déjà évoqué précédemment, Famine est un fan de M8L8TH et va se produire avec ses idoles à ce même festival cette année."
 (article source)
 
PESTE NOIRE ONT DES LIENS MULTIPLES AVEC L'IDEOLOGIE NEO-NAZIE, 
MAIS ON AURAIT TORT DE DE LES CONSIDERER COMME DE SIMPLES ADMIRATEURS D'HITLER
28 janvier 2017 : Rassemblement NSBM en Rhones Alpes

Peste Noire annonce un second rassemblement NSBM en France, 
après le Limousin, c'est la Région RHONES ALPES qui va accueillir l'élite de l'idéologie-en-musique NSBM le 28 janvier 2017

DARK FURY NSBM de Pologne
GOATMOON NSBM de Finlande
BAISE MA HACHE NSBM de Savoie en France
KOMMANDO PESTE NOIRE NSBM de France

Dark Fury sont l'un des leaders de la mouvance NSBM de Pologne, des chapitres entiers sont consacrés à Dark Fury et à ses liens multiples avec l'idéologie néo-nazie, dans le livre "as wolves among the sheep".

Goatmoon est l'un des leaders de la mouvance NSBM de Finlande, des chapitres entiers sont consacrés à GoatMoon et à ses liens multiples avec l'idéologie néo-nazie dans le livre "as wolves among the sheep"

BAISE MA HACHE a déjà été interdit en France et a participé à un rassemblement NSBM avec Dark Fury en Italie. Le chanteur de BMH est aussi vocaliste dans KPN.

le 29 janvier Famine est invité par le GUD Lyon pour une "rencontre"
screenshot-06122016-124613
29 janvier 2017 : "rencontre avec Famine de peste noire dans le local du gud à Lyon :

Après la production par Front des Patriotes, c’est au tour du GUD d’annoncer une “rencontre” avec le chef-de-bande de Peste Noire, au sein du “Pavillon Noir” (ne pas confondre avec le collectif NSBM occulte parisien homonyme, Pavillon Noir Asso – PNA – PN asso) local du GUD à Lyon, le 29 janvier 2016.
 Cette “rencontre” est prévue le lendemain du rassemblement NSBM “secret” et clandestin “Call of Terror” avec Goatmoon, Dark Fury, Baise ma Hache, autours de l’idéologie-en-musique de Peste Noire, organisé par Blood and Honor Hexagone en Rhône-Alpes prévu la veille, le 28 janvier 2016.

screenshot-06122016-124613Peste noire en “rencontre” au sein du “Pavillon Noir”, local du GUD à Lyon le 29 janvier 2017
22-25 FEVRIER 2017 : BLAST FEST Norvege

Napalm Death (grindcore godfathers – UK) a annulé sa participation suite à la confirmation de Peste Noire.

En plus de Peste-Noire / KPN,
le festival produit les goupes NSBM occultes
Horna (finlande),
BATUSHKA (Pologne – avec des membres de Mglà, affiliés au label NSBM finlandais Northern Heritage, dont le batteur Kriegsmachine / Maciej Kowalski)

A noter, la présence du groupe Scour (usa) de Phil ANSELMO, le vocaliste de Pantera, Down, qui a été au centre de la polémique pour avoir fait le salut nazi sur scène, puis par ses justifications douteuses, alcoolémie en prétexte.
En France des associations anti-racistes se sont manifestées et l’Etat a retiré la subvention au festival Hell-Fest qui a maintenu sa programmation et soutenu et produit quand-même le groupe Down dont Phil Anselmo est le vocaliste.
Phil Anselmo a depuis multiplié les excuses publiques et les gestes ouvertement anti-racistes ; Mais sa sélection en artiste vedette parmi des groupes polémiques est-il une provocation assumée ou un manque de vigilance ?

Blast-Fest produit aussi des pointures du métal contemporain : Dying Fetus, Devin Townsend,
ou les groupes locaux français :
Benighted, (https://www.facebook.com/brutalbenighted/),
Regarde les Hommes Tomber,
qui eux ne boycottent pas (à l’heure actuelle) ni le festival, ni la présence de Peste-Noire en tête à l’affiche à leur cotés.

Blastfest est soutenu par une quarantaine de sponsors et partenaires locaux et internationaux, médiatiques, et logistiques : plusieurs marques célèbres de matériel et d’instruments de musique, des commerces locaux, presse spécialisée, tourisme, …
liste des partenaires et sponsors : http://blastfestnorway.no/?page_id=146producteur blastfest : https://www.facebook.com/YngveChristiansen

BlastFest annulé

4 mars 2017 : MOSCOU, Russie

FB

Booked by ARCTO PROMO who booked Death in June en 2013.

логотип “Peste Noire”, кран в гербе идентична логотипом неонацистского движения “White Aryan Resistance”

трейлер концерта “Peste Noire” Москва является антисемитской речи, произнесенной в 1941 году Дорио и Пьер Клементи, французских деятелей сотрудничества с нацистами, совершенные СС в Wechmacht.

peste noire про-украинский активист и поддержки полка Азове

формирование концерта “Peste Noire” включает в себя boneheads члены “lemovice” и “Wolfangel” (rac/oï!) активиста front des patriotes

soundtrack for the video trailer for the moscow show  is based on the introduction track of “Peste Noire ” LP album.
The introduction is based the ideology on a sample from a speech (8.7.1941)pronouced by LVF antisemitic & collaborationnist figures “jacques doriot” and ” pierre clementi” who joined the SS & Wechmacht, honored by Peste Noire. First sentence is ” “ce n’est pas la france qui a ete battu, ce n’est pas le peuple français, c’est la bande de JUIFS de salauds de capitalistes qui nous dirigaient” ” it is not france which was defeated, it is not french volk defeat, it is defeat of coward jewish gang of capitalists that controlled us(the BIP sound occults the term “juif” (jew) this is not self-censorship, this is subtile & arty occult expression. There are other examples in peste noire fake-self-censorship art)

La bande-annonce vidéo pour le concert de Moscou reprend l’introduction du CD éponyme “Peste Noire”,
un discours ouvertement antisémite.

L’introduction du disque « Peste Noire »
met à l’honneur les paroles d’un discours
de la LVF des figures antisémites de la collaboration,
“Jacques Doriot”
et “Pierre Clementi”,
engagés dans l’armée nazi, la werchmarcht, au sein de la “SS”,
discours prononcé dans le contexte du 8 juillet 1941.

La première phrase en est :

ce n’est pas la france qui a ete battu, ce n’est pas le peuple français, c’est la bande de JUIFS de salauds de capitalistes qui nous dirigaient

L’effort de reproduction de ce discours,
mis en musique
pour introduire un album complet,
est sans ambiguïté .

De plus, Peste noire joue des effets victimaires,
un parasite sonore efficace caricature l’autocensure
à la 9e seconde de l’introduction de l’album, le ton est donné.
Peste noire déclare qu’il est question de race,
de certaines valeurs
et points de vue
sur un prétendu complot.

PESTE NOIRE ONT DES LIENS MULTIPLES AVEC L’IDEOLOGIE NEO-NAZIE,
MAIS ON AURAIT TORT DE DE LES CONSIDERER COMME DE SIMPLES ADMIRATEURS D’HITLER

1er avril hot shower (north) italia

Hot Shower VI – Al Dente Edizione with
SPEAR OF LONGINUS (Oz),
NAER MATARON (GRC),
PESTE NOIRE (FRA),
SIELUNVIHOLLINEN (FIN),
VIA DOLOROSA (ITA),
DREADFUL RELIC (GRC).

Hot Shower est un rassemblement nsbm sous forme  de festival national socialiste de black metal (NSBM)
cette année, le ticket de prévente et de réservation représente un dessin
figurant un personnage capuchonné type ku-klux-klan.

PESTE NOIRE ONT DES LIENS MULTIPLES AVEC L’IDEOLOGIE NEO-NAZIE,
MAIS ON AURAIT TORT DE DE LES CONSIDERER COMME DE SIMPLES ADMIRATEURS D’HITLER

15 AVRIL 2017 : rassemblement NSBM allemand avec peste noire  prévu le 15 avril 2017, en région à l’est de l’Allemagne “Return of the Plague”


Gegen bauerntrampel okkulte nationalsozialismus schwarz metal

Club Seilerstraße

Seilerstraße 1b, 08056 Zwickau, Germany
+49 173 5663197 info@club-seilerstrasse.de

Nawaharjan NSBM occulte

Narwahajan est affilié au réseau néo-nazi & NSBM allemand,
en y apportant sa nuance païenne occulte
et bien qu’actif seulement depuis 2011
a déjà fait couler de l’encre
de la part des antifascistes vigilants en Europe de l’est.

http://www.recherche-und-aktion.net/2014/08/das-netzwerk-der-berliner-black-metal-nazis/

https://www.antifa-berlin.info/sites/default/files/dateien/artikel/nsbm-berlin.pdf

thème des paroles : Dark Germanic Heathenism,
c’est à dire la religion païenne ancestrale à portée germanique identitaire  (völkisch) dans le sillage de l’organisation “heathen front” (front païen, Pagan Front) développée dans leurs prisons respectives par les meurtriers néo-nazi Hendick MOEBUS du groupe NSBM Absurd en Allemagne et Kristain “Varg” VIKERNES connu pour son groupe one-man-band NSBM BURZUM, dans les années 1990.

logo avec runes “ALGIZ” + “YGGDRASIL” + swastika stylisée à 3 branches type “blood & honor” & Afrikaaner, en doublon sur le bouclier également
version occulte, la croix gammée est occultée par le guerrier

 

19-20 mai 2017 steelfest finland

L’affiche met le blason white aryan resistance encollé du nom de Peste-Noire en vedette, au centre de grosses têtes d’affiche comme Marduk (Suède).
et des figures NSBM polémiques
Mglà (Pologne),
– Night Bringer (usa, Colorado) dans lequel joue le finlandais Shatraug de Horna & co, figure NSBM ou jouait Acherontas de Grèce, autre figure NSBM.

Depuis 2013, le Steelfest programme chaque année des groupes black metal dont toujours des groupes affiliés aux mouvances nationales-socialistes du black metal (NSBM) plus ou moins occultes :
– Graveland , de Pologne, dont le site officiel archive les interviews aux propos antisémites du leader Rob Darken,
-Batushka (Pol.) membre de Mglà
– Kroda,  Nokturnal Mortum, d’Ukraine,
– Temnozob de Russie
– Horna, Satanic Warmaster, Sargeist, Goatmoon, de Finlande

PESTE NOIRE ONT DES LIENS MULTIPLES AVEC L’IDEOLOGIE NEO-NAZIE,
MAIS ON AURAIT TORT DE DE LES CONSIDERER COMME DE SIMPLES ADMIRATEURS D’HITLER

kpn-au-feu

15 avril 2017 : Rassemblement NSBM autours de l’idéologie-en-musique de Peste Noire à Swickau à l’est de l’Allemagne

15 AVRIL 2017 : comme déjà annoncé le 23 août sur ce blog, puis le 10 octobre, “hell Unleash 8 – Return of the Black Plague” rassemblement NSBM allemand confirme dimanche 20 novembre (après la tenue du rassemblement Sinister Howling) sa date avec Peste Noire prévu le 15 avril 2017, à Swikau, ville-fief des terroristes néo-nazis NSU, en Saxe, à l’est de l’Allemagne que les néonazis locaux appellent “Zone libérée nationale” (“national befreite zone”)

screenshot-21112016-060124
le “retour de la peste” est annoncé sur FB depuis le mois de mai
14087284_822166594552242_248741753_o
le “retour de la peste KPN” est annoncée sur internet depuis juin
15.04.2017 Hell Unleashed, 8e éditions “Return of the Plague” à Zwikau

Année après année, “Hell Unleashed” se démène pour attirer à l’est de l’Allemagne des groupes de Black Metal de tendance NSBM toujours plus louches et plus racistes les uns que les autres (Sekhmet, Horna, Forgotten Tomb, Nocturnal Depression, Mglà, Infernal War, Arkona, …) .
Cette année Hell Unleashed frappe fort encore avec l’organisation de la 8e édition en invitant l’un des groupes les plus à la mode de cette scène musicale : Peste Noire. En effet, ce groupe assume ses tendances “racialistes” et “nationalistes”  tout en rejetant les allégations de nazisme qui lui collent, souvent avec raison, à la peau.

gegen verdeckt nationalsozialistische black metal bauerntrampel

Club Seilerstraße

Seilerstraße 1b, 08056 Zwickau, Germany
+49 173 5663197 info@club-seilerstrasse.de

 

NAWAHARJAN NSBM occulte

NAWAHARJAN est affilié au réseau néo-nazi & NSBM allemand, en y apportant sa nuance païenne occulte, et bien qu’actif seulement depuis 2011 a déjà fait couler de l’encre de la part des antifascistes vigilants en Europe de l’est. NAWAHARJAN a collaboré à un rassemblement NSBM organisé par l’association “Pavillon Noir” au Gibus Club de Paris le 13 mai 2016

http://www.recherche-und-aktion.net/2014/08/das-netzwerk-der-berliner-black-metal-nazis/

https://www.antifa-berlin.info/sites/default/files/dateien/artikel/nsbm-berlin.pdf

thème des paroles :
Dark Germanic Heathenism, c’est à dire la religion païenne ancestrale à portée germanique identitaire  (völkisch – révolution conservatrice) dans le sillage de l’organisation “heathen front” (front païen, Pagan Front) développée dans leurs prisons respectives par les meurtriers néo-nazi Hendick MOEBUS du groupe NSBM Absurd en Allemagne et Kristian “Varg” VIKERNES connu pour son groupe one-man-band NSBM BURZUM, dans les années 1990.

Nawaharjan se décrit comme “apolitique”, mais un Triskelion (croix gammée à trois branches) illustre leur logo de groupe, et n’a eu aucun problème pour collaborer avec la revue NSBM “Ablaze” pour une interview.

logo avec runes “ALGIZ” + “YGGDRASIL” + swastika stylisée à 3 branches type “blood & honor” & Afrikaaner, en doublon sur le bouclier également
version occulte, la croix gammée est occultée par le guerrier

https://antipestenoire.noblogs.org/

warning-kpn

témoignage d’un spectateur : “Au final j’ai payé 20€ pour me faire chier pendant 6h et assister à un congrès des plus gros faf de France et de Navarre.”

“Retour du concert de Peste Noire, verdict : si je faisais un classement des concerts les plus pourris de ma vie, celui-ci serait laaaargement premier. Je m’explique (attention c’est long… mais c’est bon)

Je décolle de chez mois vers 15h30 – 16h pour aller au premier lieu indiqué (parce que oui en plus c’était une espèce de chasse au trésor) j’arrive là bas, je me gare, croise des métaleux à la terrasse d’un café. Je vais retirer de l’argent et regarde mes mails pour récupérer la nouvelle info reçue une demi heure plus tôt. Salle des fêtes machin truc, cool, c’est à 10min du village où je suis. On reprend la voiture petite route sinueuse et là mon GPS m’indique que je suis arrivé, je ne vois rien de spécial, je fais encore 50m et là un petit groupes de chiens de garde, cranes rasés, bombers… ok je crois que je suis arrivé.

Tu te gares à l’arrache sur la place de l’église avec les autres voitures, tu te fume une clope, te rend compte que tu es bien seul au milieu de tous ces mecs étranges. Il est 18h, le concert commence à 19, bon je me bouffe tranquillement mes sandwichs et j’avance à la salle. Après avoir passé les chiens de garde j’en vois un autre plus loin avec son clebs, il a tout de même eu la décence de lui mettre une muselière. Bon là je retrouve une ambiance de pré-concert normal, les mecs déconnent entre eux, sortent de bonne grosses blagues salaces, boivent de la bière… Pareil que pour un concert de metal normal, sauf que qu’il y a pas mal de monde qui se dévisage. Il va être 19h, on commence à faire la queue pour pouvoir entrer. “les appareils photo et les portables sont interdit” Ha ouai mais en fait, portable interdit ça veut pas dire “tu prends pas de photos avec” ça veut dire “tu prends pas ton portable tout court”. Bon ok, je retourne à la voiture, autant vider mes poches avant, je pose portable, couteau, deuxième couteau, tire-bouchon, ça doit être bon. De retour dans la fil je croise un mec que j’avais déjà vu, cool, enfin un point positif. Arrive le moment de la fouille, les mecs sont appliqué… par contre ils ont aucunement l’air d’être “des professionnels de la sécurité” juste des membres d’une petite milice. On dit rien, le mec fait ses palpations, il beug sur ma poche, je sors lentement mes clés, ok ça passe.

Ça y est je suis rentré dans la salle des fête, parce que c’est juste ça, on dirait un bal pour l’anniversaire de Jean-Claude ou la fête annuelle du club de pétanque à la seul différence que les public est habillé en noir. Bon petit tour des merch, il y a des trucs plus ou moins intéressent, des bacs remplis de k7, vinyles et cd de groupes tous plus obscure les uns que les autres. Comme dans les bonnes grosses fêtes de campagnards il y a une buvette qui attire une bonne partie du public. Je retrouve des gens que je connais, un peu partout il y a des petits groupes qui discutes, qui vont fumer des clopes, et ça dure… ça dure… Personne n’a de montre donc a pas l’heure, au final on trouve un mec qui en a une… il est presque 21h, ça fait 2h que l’on est rentré dans la salle et il ne se passe toujours rien, les merchs se vident à une vitesse hallucinante, et les gobelets de bières s’empilent, certains commences déjà à ne plus trop marcher droit.

Ça y est, le premier groupe,Devilspit, commence à jouer, il doit être 21h, étant donner que le concert est sensé terminer à 1h on peut espérer un set de 45mins-1h par groupe. Ils commencent à jouer, un espèce de black/punk avec des textes écris par un gamin de CP, des morceaux où ils chantent (plutôt gueule) les deux mêmes mots pendant 4-5 mins… le mec s’arrête de gueuler et demande à l’ingé son un peu plus de retour, avec une voix fluette d’ado ayant à peine mué. Ils reprennent, le batteur couille, les guitaristes couillent, personne ne s’écoute et dans la salle l’ambiance est digne de l’enterrement de grand-maman ; “C’est normal, c’est du black metal”. Ils ont quand même quelques riffs qui demandent à vraiment être exploités. fin du set, enfin. Je commençais à avoir mal au dos et aux jambes à force de ne pas bouger. Bon, c’était le premier groupe, c’est pas grave, la suite va se rattraper. Je me pause dehors, petite clope, à peine fini j’entends que ça fait un petit line check dans la salle, cool pas trop d’attente pour les changements de plateau, c’est plutôt un bon point.

Cette fois c’est au tour de Sacrificia Morturum. Comment décrire ce set sans cracher sur le groupe… double croche à la guitare tout au long des morceaux, à la basse c’est pareil, la batterie c’est du blast…touuuuut le teeeeemmmmps. En plus de ça, tu ajoutes des suite d’accord en barrée, même un manchot n’ayant jamais fait de guitare de ça vie nous sortirait des meilleurs suites d’accord. Et encore en plus tu rajoutes une guitare tellement saturée que ça en devient inaudible, un Mi grave ou un La super aiguë… aucune différence, ça fait juste “wiiiink” tout le temps et surtout ça t’éclate les tympans, parce que oui, les mecs ne savaient pas non plus régler le volume entres les instruments. Côté publique on a le droit à un mec qui croise les bras en l’air façon gros facho. Des mecs complètement bourré en train de secouer les bras en l’air les mains crispées comme si ils tenaient deux monstrueuses paires de couilles… Je trouve ce spectacle ridicule, on dirait une grosse mascarade, la kermesse de l’école Henry Dès(metal) et je commence à me demander ce que je fais ici.

Je vois plusieurs personnes sortir de la salle, je leur emboîte le pas. J’en pouvais plus, les oreilles soufraient parce que non je n’avais pas pris de bouchons d’oreilles et non ils n’en avaient pas sur place. Je me pause dehors et observe les gens sortir… la foule sortir, il ne devait plus rester grand monde à la fin du set. J’en profite pour regarder les gens autour de moi, beaucoup de personnes comme moi, venu seuls et des groupes de cranes rasés qui commençait à être de plus en plus présent. Les fafs, c’est facile à reconnaître, tu cherches les mecs au crane rasé, chaussures coquées, pantalon retroussé, gants dans la poche arrière…

Retour dans la salle, je retrouve un mec avec qui j’avais discuté un peu plus tôt “t’en as pensé quoi du dernier groupe ?”. Que répondre à ça, et si c’est juste moi qui ne suis pas assez sensible à l’art du black metal ? “J’ai trouvé que c’était grave de la daube” Il acquiesce, et enchaîne en me disant que ça fait clairement 4h qu’il se fait chier, je suis bien d’accord. Allez on espère que Peste Noire nous enverra des trucs bien intéressants et qui feront bouger le public.

La salle se remplie beaucoup plus qu’avant. Je vois un mec, la quarantaine, avec des lunettes, petite veste en cuir, crane chauve s’installer devant moi, il est accompagné par je l’espère sa fille parce qu’elle me semble bien jeune. A côté d’eux s’installe un groupe de bon gros skinhead, ils sont venu de Belgique. Je vois un de ces gars commencer à chercher un autre mec du public qui n’avait rien demandé à personne. Respect à ce dernier qui a su calmer le jeu. Partout où je regarde je ne vois plus que des bombers ou des cranes rasés. Je me met à rire intérieurement en pensant aux petits lycéens soit disant hippie-anarcho-punk-antifa qui fume ces joints à la sortie des cours, lâché dans cette salle qui fait direct un infarctus.

Peste Noire monte sur scène, j’entends sur ma gauche des mecs chanter la marseillaise… ok ça annonce le ton de cette fin de soirée. Premier morceau, le public commence enfin à bouger, les gens ne restent plus chacun dans leur coin, des points levés à la fin du morceau, tout va bien. Avant que commence le prochain morceau des mecs derrière moi me hurle des “adieux vieille europe” à la gueule. Deuxième morceau, que je ne connais toujours pas (donc les premiers titres de Pestes Noire, l’époque des textes bien faf) et là c’est partie. Des bras en l’air, main tendu, comme en 40. Même le père de famille te tout à l’heure s’y met, je le trouve d’un coup extrêmement flippant, la fille qui l’accompagnait s’y met aussi… 3ème titre, Le Dernier Putch, bon, ça remue bien la salle, j’ai enfin envie de bouger, c’est sans compter les néo-nazi belges qui étaient devant moi, des animaux. Ils étaient 4, 3 “anciens” et un jeune chien fou. Mais c’était littéralement ça, ils devaient le retenir, ce mec avait un air totalement abruti. Je vois une petite blonde qui était à côté, elle a passé la moitié de son concert à les surveiller pour ne pas se faire déboîter le visage.

Et là ça y est, ça part totalement en couille, en attendant le prochain morceau ça se met à chanter La France Bouge, Famine leur promet tout à l’heure. Le morceau suivant commence, ça parle encore une fois de péter la gueule des étrangers, ça commence à pogoter ben vénère devant la scène. Là on a le droit à ce fameux La France Bouge, drapeau de l’alliance française levé dans le public. Ça enchaîne sur Casse, Pêche, Fracture et Tradition, aller j’essaie de faire abstraction de ce qui se passe autour de moi pour essayer de profiter un peu. A la fin du morceau un mec monte sur scène, chemise à carreau à manche courte, crane rasé, fin mais avec des bras qui font la taille de mes mollets, pantalon retroussé au dessus de ses Docs, gants dans la poche arrière… J’ai déjà vu ce mec quelque part, sans doute un chef de meute d’un quelconque groupe néo-nazi qui se dit nationaliste, sans doute un pote de Soral, peut être même qu’il s’est déjà tapé Marion Maréchal LePen.
Il harangue la foule, j’ai de plus en plus l’impression d’être devant un discours des Jeunesses hitlérienne 2.0. On va faire chier les punk et casser de l’antifa, en gros voilà le message.

Là ça part sur un morceau totalement inconnue, qui parle de Valkyrie et de petits soldats, un truc très à droite, encore. Ça devient la guerre dans la salle, les fafs se déchaînent. Je vois une fille qui essaient tant bien que mal de se protéger, je me cale entre elle et les chiens enragés. J’en peu plus, ça se calme, saluts nazis dans tous les sens, “sieg heil” crié d’un peu partout. Je craque et je me casse.

Au final j’ai payé 20€ pour me faire chier pendant 6h et assister à un congrès des plus gros faf de France et de Navarre. Si les infos du concert étaient distribuées au compte goutte ce n’est pas pour éviter les néo-nazi, c’est justement pour qu’ils puissent tous se rassembler sans qu’on les fasse chier.”

https://www.facebook.com/mr.dgidgi/posts/10211536185905296?hc_location=ufi

Peste Noire : Feux de camps. Front de Patriotes : actes revendiqués contre la venue des migrants

screenshot-02112016-085403
Le 25 octobre 2016 Le front des Patriotes revendique des actes contre la venue des migrants sur son blog, vidéo sur youtube et sur sa page facebook.

nationalisme-social-et-identitaire-fdp

screenshot-29102016-164440
“Parmi les commentaires figurant sur la page facebook de l’événement, où un internaute proposait d’“organiser un feu de camp post-concert”, on pouvait lire “je peux amener un ou deux réfugiés à immoler ?”. Alors que des migrants de Calais viennent d’être accueillis sur notre territoire, que ce genre de concert soit toléré dans une salle communale nous interpelle fortement”. ” http://l-echo.info/article/region/2016-10-30/colere-et-inquietudes-45676.html

 

“Les organisateurs eux-mêmes surfent sur la haine de façon équivoque : « dans la nuit s’allumeront les feux de camp. »” http://blogyy.net/2016/10/29/alerte-antifasciste/
Par ailleurs, au regard des nombreux appels à la haine, notamment à l’égard des migrants, exprimés sur les réseaux sociaux, un dispositif de surveillance renforcée a été déployé aux abords des Centres d’accueil et d’orientation du département”. 
http://l-echo.info/article/region/2016-10-30/colere-et-inquietudes-45676.html

Le maire anti-Peste-Noire de Saint-Martin-Terressus a “barricadé les portes de la salle des fêtes, car je n’avais pas l’intention que ce concert ait lieu.”

"le maire de Saint-Martin-Terressus, Jean-Pierre Estrade se dit “dupé”. “Le 9 mai, la salle a été réservée pour un anniversaire" . 

"J’ai aussitôt prévenu la gendarmerie, puis la préfecture, à laquelle j’ai indiqué que j’avais barricadé les portes de la salle des fêtes, car je n’avais pas l’intention que ce concert ait lieu. Après concertation avec les autorités, les portes ont finalement été déverrouillées afin que les choses se passent dans le calme. On m’a assuré que les dispositifs de sécurité nécessaires seraient mis en place”. Dont acte. 400 personnes ont assisté au concert"

"Un dispositif a été mis en place avec les forces de l’ordre, en accord avec les services du Parquet, et en lien étroit avec le maire de la commune pour prévenir tout débordement, et pour être en mesure, en cas de propos ou de comportements susceptibles d’être qualifiés d’infractions pénales, de déclencher des poursuites judiciaires."

"Controverse oblige, c'est un dispositif proche de la Carte au Trésor qui est mis en place pour accéder au concert, la Région ayant été annoncée il y a quelques mois, puis la ville la plus proche (Limoges), puis un premier lieu annoncé le jour même à 12h (Ambazac) avant que l'on ne connaisse la localisation exacte de la salle à 17h."

http://l-echo.info/article/region/2016-10-30/colere-et-inquietudes-45676.html

Peste Noire : premier concert à la salle des fêtes municipale. Front des Patriotes : Événement contre-culturel. Mairie : soirée d’anniversaire en privé

Il est surprenant de savoir que Peste Noire a pu donner son premier concert non interdit dans une salle de bal municipale !
Peste Noire conchie la République, en insultant et en déformant les valeurs républicaines :

wiki : « … L’Ordure à l’état pur … Sa pochette est une parodie du tableau La Liberté guidant le Peuple d’Eugène Delacroix où l’allégorie de La Liberté semble nécrosée, où les tours de la cathédrale Notre-Dame deviennent les tours jumelles du World Trade Center et Gavroche se voit doté d’une tête de cochon, ce qui induit une nouvelle Révolution française avec différents protagonistes et différentes visées …”
wiki : « … L’Ordure à l’état pur … Sa pochette est une parodie du tableau La Liberté guidant le Peuple d’Eugène Delacroix où l’allégorie de La Liberté semble nécrosée, où les tours de la cathédrale Notre-Dame deviennent les tours jumelles du World Trade Center et Gavroche se voit doté d’une tête de cochon, ce qui induit une nouvelle Révolution française avec différents protagonistes et différentes visées

Le chef de la bande Peste Noire déclare dans ses paroles je suis le fist dans le cul de Marianneet pourtant la salle des fêtes municipale, infrastructure de la Mairie, représentante de la République,  a été mise-à-disposition quand même ! Marianne est bien indulgente, le maire peu informé sur l’idéologie-en-musique.

fist2fist

 

 

 

"le maire de Saint-Martin-Terressus, Jean-Pierre Estrade se dit “dupé”. “Le 9 mai, la salle a été réservée pour un anniversaire" .

Les “soirées d’anniversaire privées” sont régulièrement utilisées comme couverture par les réseaux néonazis. (vidéo France 3 à Torchefelon : la soirée d’anniversaire était un rassemblement néo nazi)
dossier-nazis-en-limousin8Le maire de Saint Martin du Terressus a été alerté vendredi 28 :

"J’ai aussitôt prévenu la gendarmerie, puis la préfecture, 
à laquelle j’ai indiqué que j’avais barricadé les portes de la salle des fêtes, car je n’avais pas l’intention que ce concert ait lieu. Après concertation avec les autorités, les portes ont finalement été déverrouillées afin que les choses se passent dans le calme. On m’a assuré que les dispositifs de sécurité nécessaires seraient mis en place”. Dont acte. 400 personnes ont assisté au concert"

"Un dispositif a été mis en place avec les forces de l’ordre, en accord avec les services du Parquet, et en lien étroit avec le maire de la commune pour prévenir tout débordement, et pour être en mesure, en cas de propos ou de comportements susceptibles d’être qualifiés d’infractions pénales, de déclencher des poursuites judiciaires."

Les “reports” des spécialistes du métal Horns-Up et Scholomance rapportent

"Controverse oblige, c'est un dispositif proche de la Carte au Trésor qui est mis en place pour accéder au concert, la Région ayant été annoncée il y a quelques mois, puis la ville la plus proche (Limoges), puis un premier lieu annoncé le jour même à 12h (Ambazac) avant que l'on ne connaisse la localisation exacte de la salle à 17h."

Peste Noire et Lemovice interprètent l’hymne néo-nazi des militants identitaires et des skinheads patriotes.

"Peste Noire remercie l’organisation de ce soir et demande au principal intéressé, (Nicolas Pilven) le chanteur de Lemovice (dont le stand de merch est d'ailleurs situé dans l'entrée de la salle) de monter sur scène. 
le line-up de Peste Noire est issu de ce groupe, on avait plus l’impression de voir le groupe limougeaud feat Famine pour voir cet ultime titre, une reprise de L’Epée en Main de Chevrotine.
il s’agit d’une reprise d’un certain Chevrotine, « L’épée en main ». Pour accompagner Famine, le leader de Lemovice vient à ses côtés pour prêter sa voix (Lemovice étant originaire la toute proche ville de Limoges, ce qui explique sa présence ce soir). 

Le public pousse encore la chansonnette sur cette ultime offrande" 

http://www.hornsup.fr/a-16390/live-report/peste-noire-sacrificia-mortuorum-devilspi
"Y a eu quelques bras tendus mais j'aurais pensé qu'il y en aurait plus que ça,

mais dès qu'ils ont fait le morceau de RAC là, je crois que c'était le chanteur de Lemovice le mec qui est venu chanter sur ce morceau, ça a rameuté tous les skins de la salle devant la scène, là ils se sont un peu excité mais globalement ça allait sinon "
http://www.jeuxvideo.com/forums/42-51-48946477-2-0-1-0-les-antifas-mis-en-pls-par-peste-noire.htm

nationalisme-social-et-identitaire-fdp

Le Front des Patriotes communique “Nous avons démontré que nous pouvions organiser un événement de contre-culture tout en étant respectueux de la commune et des habitants!” en occultant la maneuvre frauduleuse de dissimuler le rassemblement sous un prétexte de soirée anniversaire privée.
screenshot-02112016-071842

Privatiser sous un faux prétexte, occulter un rassemblement autours de l’idéologie-en-musique annoncé publiquement depuis des mois, cacher la nature anti-républicaine, parader en milice de sécurité, chanter des hymnes néo-nazis, ne sont pas des gestes “respectueux“, ni acceptés, même si

"Alors que les musiciens entrent en scène, une Marseillaise sortant du public commence à retentir jusqu’à ce que le morceau Neire Peste, qui entame Ballade Cuntre Lo Anemi Francor ne lance les hostilités."

surtout pas dans le cadre d’utilisation d’une infrastructure municipale,
ce sont des manœuvres frauduleuses
que les autorités ne semblent pas relever.

BANDEROLE ANTI-PESTE-NOIRE !!! le maire a barricadé la salle …

Une banderole anti Peste Noire de plusieurs mètres a été réalisée dans l’urgence par des citoyens alertés et mobilisés au sujet du rassemblement black metal & skinheads encadrées par les bandes Lemovice Crew et Front des Patriotes FDP, autours de l’idéologie en musique de Peste Noire en Limousin.

La banderole devenue inutilisée a été récyclée en trophée de guerre et de chasse en fin de soirée par les “anti-antifa”.

screenshot-03112016-093716
A 16h, une vingtaine de manifestants le dénonçaient devant la mairie d’Ambazac, sous la bannière “Peste Noire not welcome, pas de fachos chez nous”.

screenshot-03112016-064609
“Le groupe montre ensuite au public une bannière des « manifestants anti Peste Noire » ayant manifesté cette après midi à Ambazac, animant vivement le public et suscitant haine et dérision vis à vis d’une cause que je peine moi aussi à comprendre (quel est le putain d’intérêt de vouloir faire annuler des concerts parce qu’on est pas d’accord avec l’opinion d’un groupe ?).”
"J’ai aussitôt prévenu la gendarmerie, puis la préfecture, à laquelle j’ai indiqué que j’avais barricadé les portes de la salle des fêtes, car je n’avais pas l’intention que ce concert ait lieu. Après concertation avec les autorités, les portes ont finalement été déverrouillées afin que les choses se passent dans le calme. On m’a assuré que les dispositifs de sécurité nécessaires seraient mis en place”. Dont acte. 400 personnes ont assisté au concert"

"Un dispositif a été mis en place avec les forces de l’ordre, en accord avec les services du Parquet, et en lien étroit avec le maire de la commune pour prévenir tout débordement, et pour être en mesure, en cas de propos ou de comportements susceptibles d’être qualifiés d’infractions pénales, de déclencher des poursuites judiciaires."

"Controverse oblige, c'est un dispositif proche de la Carte au Trésor qui est mis en place pour accéder au concert, la Région ayant été annoncée il y a quelques mois, puis la ville la plus proche (Limoges), puis un premier lieu annoncé le jour même à 12h (Ambazac) avant que l'on ne connaisse la localisation exacte de la salle à 17h."
"le maire de Saint-Martin-Terressus, Jean-Pierre Estrade se dit “dupé”. “Le 9 mai, la salle a été réservée pour un anniversaire" .