2013 sample antisémite & posture dissidente-antisysteme

L‘introduction du disque éponyme « Peste Noire »
met à l’honneur les paroles d’un discours de la LVF
des figures antisémites de la collaboration,
“jacques doriot”
et ” pierre clementi“,
engagés dans l
‘armée nazie, la werchmarcht,
au sein de la
“SS”,
discours
prononcé dans le contexte du 8 juillet 1941.
La première phrase en est :

ce n’est pas la france qui a ete battu, ce n’est pas le peuple français, c’est la bande de JUIFS de salauds de capitalistes qui nous dirigaient

document historique : https://www.youtube.com/watch? ( à 1’16)

L’effort de reproduction de ce discours ouvertement antisémite,
mis en musique pour introduire un album complet,
est sans ambiguïté.

De plus,
Peste noire joue des effets victimaires,
un parasite sonore efficace caricature l’autocensure à la 9e seconde de l’introduction de l’album,
le ton est donné.
Peste noire déclare qu’il est question de race,
de certaines valeurs et points de vue sur un prétendu complot

« De même nos nouveaux maîtres ont mis
Sagesse, Honneur et Loyauté et Race
Dans les poubelles de la République des bâtards… »

(1 minute 10 secondes) – Démonarque
Album : Peste Noire : 2013 by La Mesnie Herlequin

Jamais les juifs ne sont cités directement,
une chanson liste également les massacres historiques de juifs perpétrés en série

1) 26 janvier 1096 : les croisés enferment les Juifs de Rouen dans une église et exterminent tous ceux sans distinction d’âge ou de sexe qui refusent le baptême. (source wikipedia)
2) Au plus fort de la suspicion des Chrétiens envers les Juifs, des milliers de croisés français, quand ils arrivent au bord du Rhin, se trouvent à court de provisions9. Pour reconstituer leurs stock de vivres, il se mettent à piller les biens des Juifs, en même temps qu’ils les obligent à se convertir au christianisme. (source wikipedia)
3) En 1171, Blois fut une des premières villes d’Europe à accuser ses juifs de crimes rituels à la suite de la disparition inexpliquée d’un enfant chrétien. Trente à trente-cinq juifs (sur une communauté d’environ 130 personnes) furent brûlés vifs le 26 mai 1171 (20 Sivan) près des fourches patibulaires. (source wikipedia)
4) http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/21-juin-1306-philippe-le-bel-depouille-les-100-000-juifs-de-france-avant-de-les-expulser-21-06-2013-1684309_494.php

tout en amenant dans le texte l’utilisation ciblée de termes de langue hébreuse dans les reproductions des textes,
une nouvelle fois au service de l’illustration de la posture victimaire.

« Ils infectaient nos puits
Ils tuaient nos enfants
Ils prêtaient aux petits
Pour en faire leurs servants
Qu’est-ce qui change aujourd’hui ?
Vaccins, avortements,
Usure, crédits,
Pour nous tuer lentement
Qu’est-ce qui change aujourd’hui ?
Qu’est-ce qui change concrètement ?
L’absence, oui l’absence
De Princes hardis
Comme le duc Robert 1er et ses
vertueux chevaliers
« Si t’abjures pas rapide
Tu meurs où j’te suicide ! »
Comme les Croisés de Rouen
Qui de
לשזב אלזממ ןזיפרק
« Vas-y rentre dans l’église
Que ton âme ci-gise ! »
Comme dans la vallée du Rhin
Où les moines s’en battaient les reins
Appelant au massacre
Des avares, des pouacres !
Comme en 1171
A Blois là où trente-et-un gonzes
Se retrouvaient juchés
Sur l’poteau d’un bûcher.
Il manque
בזחר יררז
Pour nous restituer nos biens
Et les
הלזז הלמש
Du Royaume
ליבש
Il manque
גתה
Que Saint Louis et Le Bel
Leurs mirent sur les bretelles
Pour qu’on les
תזששזאתה.
L’an mil trois cens six, en cel an
Furent les
ליברגה pris à pan :
De ce ne fas-je mie doute,
Faus juis qui ne voient goute
En nostre loi chretiennée
Furent pris, à une jornée,
Droit le jor de la Magdelaine
Mainte grant prison en fu plaine,
Plaine…
Je dis seignors, comment qu’il aime,
Que l’intencion en fu bonne.
C’est l’urgence du Saint Voyage
Partez ! Frappez ! Niquez les tous !
A Paname faîtes un gros carnage
Cagots, lépreux,
ליברגה… C’est la même !
Nous sommes les loups
Nous sommes les rapaces
Les homicides.
Même si on passe, on casse !
Quoi qu’en pense
Sa Majesté divine.
D’la Saintonge au Périgord
On t’la met dans l’périnée
Nous rendons morts vos corps
D’la Garonne jusqu’aux Pyrénées.
R’garde ma France
C’qu’elle est devnue
L’est toute rance
Depuis qu’t’es rvnu :
Un hosto-zoo
Une psychiatrie
C’est tout c’qu’il en reste
De ma patrie…
Ma patrie. »

La bêche et l’épée contre l’usurier
Album : Peste Noire
Released: 2013 by La Mesnie Herlequin
https://www.youtube.com/watch?v=oumeMjq5jlg


Notons que
parmi ses choix d’illustration pour le contenu du livret,
Peste noire n‘oublie pas une référence hommage à Dominique Venner,
figure
ultranationaliste radicale (membre de l’OAS, du GRECE, devenu historien et éditeur emblématique de l’extrême droite polémiste, qui s’est tiré une balle dans la tête en public devant l’autel à l’intérieur de la cathédrale notre-dame de paris, pour des motifs identitaires évoquant son opposition civilisationnelle au mariage homosexuel)
« Dominique Venner, intello, septuagénaire, extrémiste et kamikaze »
http://www.huffingtonpost.fr/fiammetta-venner/suicide-dominique-venner_b_3317461.html

en ouvrant l’emballage du disque de peste-noire, s’affichent
– deux cranes totenkampf
– un hommage à Misanthropic Division & Régiment Azov
– un hommage à Domminique Venner